NO MAN’S LAND Video Pool Media Arts Centre

Installation view – Vue de l’installation

(FR)

No Man’s Land
(installation vidéo sculpturale)

12 janvier – 16 février 2018
Video Pool Media Arts Centre (www.videopool.org)
221-100 Arthur Street
Winnipeg, MB

No Man’s Land découle d’une résidence soutenue par le Conseil des arts et des lettres du Québec qui a été menée au Manitoba en 2016. Celle-ci avait pour objet la bande frontière entre le Manitoba et les États-Unis dont les dimensions sont de 6 mètres de largeur par 444 km de longueur. Cette ligne, ni américaine ni canadienne, est un véritable no man’s land qui sépare le Manitoba des états du Dakota du Nord et du Minnesota. Nous l’avons explorée, parcourue, photographiée et filmée. Notre principale activité sur celle-ci consistait à prélever des échantillons (carrés de sol et tableaux-empreintes). Dix prélèvements ont été réalisés.

L’ensemble vidéo du paysage et des interventions de prélèvements réels qui y sont menés constitue une artialisation c’est-à-dire une transformation artistique du paysage frontalier. Celle-ci est appliquée à la Pool Gallery sous la forme d’une installation intitulée No Man’s Land.

Les prélèvements matérialisent la ligne frontière et les vidéos font découvrir des environnements ruraux balayés par le vent, sans âme qui vive. Ces images se situent à l’opposé de ce qu’une frontière représente pour ceux d’entre nous qui souhaitent la passer. Un endroit où chacun attend son tour pour être validé, tamponné. Une barrière que les récentes décisions politiques américaines poussent, de plus en plus d’hommes, de femmes et des familles à traverser illégalement.

Notre expérience artistique de ce no man’s land nous a fait voir à quel point cette ligne à la fois concrète et abstraite est un entre-deux, un espace  par lequel nous sommes tous  à la fois attirés et méfiants ! Un espace vide, un interface  faisant office de fenêtre sur le monde d’en face.

Une limite à franchir et à parcourir !

(EN)

No Man’s Land
(video-sculptural installation)

Jan 12 – Feb 16 2018
Video Pool Media Arts Centre (www.videopool.org)
221-100 Arthur Street
Winnipeg MB

No Man’s Land started with a residency supported by the Conseil des arts et des lettres du Québec in Manitoba (2016). The purpose of this residency was to follow the Manitoba-United States boundary strip, which is 6 meters wide by 444 kilometers long. This line, neither American nor Canadian, is a true no man’s land separating Manitoba from the states of North Dakota and Minnesota. We explored, traveled, photographed and filmed it. Our main action was to take samples (soil squares and soil prints).

Ten samples were taken. The video set of landscape and interventions of real samplings carried out constitutes a artialisation: that is to say an artistic transformation of the boundary landscape. This artialisation is applied at Poolside Gallery in the form of an installation called No Man’s Land.

The samplings materialize the boundary line and the videos reveal rural environments swept by the wind, without a living soul. These images are the opposite of what a border represents for those of us who wish to pass it. A place where everyone waits for his turn to be validated, stamped. A barrier that recent american political decisions push more and more men, women and families to cross illegally.

Our artistic experience of this no man’s land made us see how this line that is both concrete and abstract is an in-between, a space by which we are all at once attracted and suspicious! An empty space acting as an interface acting as a window on the world opposite. A limit to travel and to cross!

Installation view – Vue de l’installation

Installation view – Vue de l’installation

Installation view – Vue de l’installation

Installation view – Vue de l’installation